20 février 2018

Stony Bay Beach : Sam & Jase / Huntley Fitzpatrick


Auteur : Huntley Fitzpatrick
Titre original : My life next door
Traducteur : Julie Lopez
Nombre de page : 544
Editeur : Nathan
Date de sortie : 18 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Samantha a 17 ans. Sa mère est une figure politique locale. Leur maison est immense, immaculée, tout le contraire de celle des Garrett, les voisins que sa mère déteste. Ces derniers ont huit enfants et vivent dans un bouillonnant désordre organisé. Un jour d'été, alors que Sam les observe de son balcon, un garçon l'y rejoint : c'est Jase, le troisième enfant des Garrett. Commence alors pour Sam et Jase l'été des premières fois, mais aussi des secrets, qui ne peuvent rester bien longtemps gardés...

MON AVIS : Lorsque j'ai ouvert ce livre, je m'attendais surtout à une lecture légère, sentant bon l'amour et l'été. Et bien que la légèreté soit présente, cela n'empêche pas l'auteure d'aborder différent sujets donnant un côté sérieux et réaliste l'histoire.

Depuis que les Garrett ont emménagés dans la maison voisine, Samantha a passé la plupart de ses soirées à les observer depuis le balcon de sa chambre. Il faut dire que la famille Garrett est a l'opposé de sa propre famille. Alors que Samantha vit avec sa sœur et sa mère, en pleine campagne de réélection, dans une grande maison au top de la modernité, les Garrett ont huit enfants et se moquent clairement du qu'en-dira-t'on. Ils sont heureux même si tout n'est pas toujours facile. Ils sont surtout tous ce que la mère de Sam déteste et elle a clairement interdit à ses filles de les fréquenter. D'où la fascination de Sam pour ses voisins. Jusqu'au jour où Jase, l'un des garçons qui a son âge, la surprend en pleine séance d'espionnage. C'est le début d'un été qui pourrait tout changer pour Sam.

Entre la famille de Sam et les Garrett c'est un peu le choc des cultures. Bien que voisin, ils appartiennent à deux catégories sociales différentes. Alors que Sam n'a jamais manqué de rien, elle va découvrir au côté de Jase, le quotidien d'une famille nombreuse qui a apprit à vivre avec leur moyen et surtout a compter les uns sur les autres. L'occasion pour elle de changer de regard sur le monde qui l'entoure et elle va alors se rendre compte de bien des choses, sur des personnes proches qu'elle connait depuis longtemps. 

Ce livre est bien une romance entre deux adolescents que tout oppose, avec le thème des premières fois et la naissance des sentiments amoureux, mais ce sont surtout les sujets qui sont abordés qui ancrent l'histoire dans la réalité. Outre le choc des cultures, l'auteure parle également de tout ce que l'ambition peut nous amener à faire : mensonge, tricherie, manipulation... et parfois le pire. Sans oublier le regard des gens et leur cruauté face à la différence (là en l’occurrence vis-à-vis des familles nombreuses). 

J'ai beaucoup aimé le duo formé par Sam et Jase. Le petit éléctrochoc que va causer l'apparition de Jase dans la vie de Sam. Le côté attentionné du garçon, dévoué à sa famille et d'une grande générosité. Cela en fait un couple très touchant. Les personnages secondaires gravitent autours du duo et sont plus ou moins attachants. Il y a ceux que j'ai eu envie de secouer, comme Grace, la mère de Samantha ou encore Nan, sa meilleure amie, que j'ai eu envie de baffer comme le compagnon de Grace et ceux dont on devine qu'ils possèdent un bon potentiel derrière leur sacré personnalité, comme Tim et Alice. 

L'écriture et fluide et agréable et je me suis sentie rapidement captivée par le récit. Il n'y a certes pas une action de fou furieux, cela reste une romance adolescente,  mais l'auteure a su me donner envie de tourner les pages. Il y a des petites choses qui font que ces dernières se tournent rapidement tant j'avais envie de savoir la suite, surtout après certains passages clés. 

En conclusion, j'ai beaucoup aimé cette romance, légère sans l'être totalement. L'auteure aborde des sujets intéressants qui apportent beaucoup de matière à l'histoire. Je lirais le second tome, qui sera consacré à Tim et Alice, avec plaisir (même si j'espère autant accroché qu'à Sam et Jase).


19 février 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? n°188

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


Une lecture qui s'est imposée malgré moi lol ! En terminant un livre sur ma liseuse, mes yeux se sont portés sur ce titre et le choix s'est fait naturellement

3 - Que vais-je lire ensuite ?



Et vous, que lisez-vous ?

18 février 2018

In my Mailbox n°114

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Après 15 jours de calme, deux nouvelles acquisitions ont rejoins ma PAL cette semaine

 

Vous remarquerez au passage, le sympathique cadeau personnalisé reçu de la part de Hachette Roman

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

14 février 2018

Le coin des lectures V.O #22 : Zero's Familiar 1-3 / Noboru Yamaguchi (by Eleane)


Auteur : Noboru Yamaguchi
Illustrateur : Nana Mochizuki
Nombre de page : 496
Editeur : Seven Seas Entertainment
Date de sortie : 7 Mai 2013

PRESENTATION DE L'EDITEUR Dans le monde d'Halkeginia, tous les nobles naissent avec un don leur permettant d'utiliser la magie. Cependant, la jeune Louise de la Vallière, élève à l'Académie de magie du royaume de Tristain, présente des résultats si désastreux qu’elle prend bien vite le nom de Louise la zéro.
Étant en deuxième année, il lui faut maintenant appeler son familier (créature permettant au sorcier d’accroître ses pouvoirs.) Lorsque c’est son tour, Louise enclenche le rituel et… rien ne se passe comme prévu. Car se tient désormais près d’elle… un humain dénommé Saito. Venant de notre monde et ne comprenant absolument pas dans quoi il s’embarque.
La relation est très vite explosive avec le mauvais caractère de Louise qui persiste à considérer son familier comme un moins que rien.
Mais chaque chose arrive pour une raison et Saito fait rapidement preuve de pouvoirs extraordinaires. Serait-il le descendant du mythique Gandalfr, un illustre sorcier maître des armes ? Et Louise est-elle si désastreuse en magie ?
Des aventures les attendent dans ce monde impitoyable où la guerre gronde entre les nobles et les roturiers.

L'AVIS D'ELEANE : J’avais découvert il y a des années, la version animée (Zero no Tsukaima) que j’avais adorée. Je ne suis absolument pas fan de manga mais là je dois dire que j’ai tout de suite accroché devant l’univers proche de celui d’Harry Potter (le côté école de magie.) On plonge dans les aventures d’une sorcière vraiment mais vraiment pas douée qui se retrouve avec un humain sur les bras pour familier. L’humour est là dès le début et l’équipe qui va peu à peu entourer Louise est juste excellente. Concrètement, c’est un mélange de personnages qui n’auraient jamais dû se retrouver ensemble.

On a Louise, petite sorcière très jolie mais au caractère terrible qui compense ses lacunes par la colère. La flamboyante Kirche très très voluptueuse et le sachant pertinemment, souvent accompagnée par la douce Tabitha qui ne demande qu’à pouvoir passer sa vie derrière les livres sans être dérangée (mon petit coup de cœur, elle est vraiment adorable) et pour finir Guiche, le beau gosse extrêmement superficiel mais hilarant par lui-même. Et Saito dans tout ça essaie de comprendre ce monde étrange et la place qu’il peut y avoir.

On est donc dans un manga typé Héroïc Fantasy, bourré d’humour et d’aventures aux dessins extrêmement agréables selon moi. Le format anglais (ici trois tomes en un) permet d’avoir de la matière à lire, ce qui m’a énormément plu, on passe davantage de temps dans la saga.

Concernant l’anglais en lui-même, le texte est bref et simple, c’est une lecture idéale pour un débutant. C’est une lecture qui vous fera passer indéniablement un bon moment.

Note : coup de cœur
Niveau anglais : 1/5

Sur amazon : Zero's Familiar 1-3

Aperçu du livre :







13 février 2018

Comme connectés / Aëla Liper


Auteure : Aëla Liper
Nombre de page : 176
Editeur : Rebelle Editions
Date de sortie : 20 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Quand Rose déterre le cercueil de son enterrement de vie de jeune fille, elle est loin de se douter que cela va bouleverser sa vie.
À l’intérieur, elle y découvre une clef USB laissée par son ami Thomas, disparu quelques mois plus tôt. Sur cette clef, une énigme. Elle va tout mettre en oeuvre pour la déchiffrer et découvrir ce que cachait son ami. À un an d’intervalle, le destin de ces deux amoureux de la vie va se dessiner. Pour le pire… et le meilleur ?

MON AVIS : Autant être franche, je ne suis pas sûre que j'aurai lu ce livre si je ne l'avais pas reçu en service de presse. Du coup, je remercie Astrid pour l'envoi car j'ai passé un bon moment de lecture !

Lorsque Rose trouve une clé USB laissée par son meilleur ami Thomas, elle se demande ce qu'elle va y découvrir. Pas tout à fait remise de la mort de ce dernier, quelques mois auparavant, il ne lui faut pas longtemps pour découvrir son contenu qui se trouve être une énigme. Thomas semble avoir dissimulé un secret et il n'avait aucun doute sur le fait que Rose parviendrait à résoudre son énigme. Cette affaire devient une véritable obsession pour la jeune femme, qui pensait tout connaître de Thomas. 

Aëla Liper nous offre un roman a deux voix : celle de Rose, dans le présent et celle de Thomas, dans le passé. L'histoire se déroule donc en parallèle, tandis qu'on assiste à l'avancée de l'enquête de Rose, on découvre comment Thomas à ficeler son énigme. Tout cela pour découvrir ce secret qu'il espérait bien lui dévoiler de son vivant, avant que le destin ne décide qu'en faire qu'à sa tête.

Rose est une jeune femme au caractère bien trempée mais d'une dévotion complète quand il s'agit de ses amis, jusqu'à l'obsession. Quand elle se lance à corps perdu dans l'énigme de Thomas, elle imagine les théories les plus folles et n'hésite pas a entraîner son mari Augustin dans ses délires. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la relation entre Rose et Augustin, cette complicité à tout épreuve et l'incroyable humour entre les deux. Thomas m'est quant à lui apparu assez mélancolique, comme submergé par le poids de certains secrets. 

Avec ce livre, je découvre également la plume d'Aëla Liper, fraîche et acidulée, qui nous offre un roman dans l'air du temps. Une lecture qui permet un moment de détente tout en se prenant au jeu de l'énigme. Je me suis demandée tout au long du livre où l'auteure voulait nous emmener, en semant pas mal de fausses pistes. Je dois quand même dire que je m'attendais à une autre fin, mais celle-ci est quand même satisfaisante.

En conclusion, de l'amour, de l'humour, une dose de mystère et d'enquête, tous les ingrédients sont réunis pour une agréable lecture totalement ancrée dans l'air du temps ! 

Sur amazon Comme connectés ou directement sur le site rebelle 

12 février 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? n°187

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

8 février 2018

Les 5/5 T.2 : Turbulences / Anne Plichota & Cendrine Wolf


Auteures : Anne Plichota & Cendrine Wolf
Nombre de page : 251
Editeur : XO
Date de sortie : 25 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Dans la chaleur morne de l'été, les liens entre Titus, Far, Merlin, Tom et John, passionnés par les sports de rue, se resserrent au fur et à mesure qu'ils apprennent à se connaître. Et chacun se trouve en proie à des tourments très personnels. John, en particulier, est inquiet. La puberté approche, son corps change, la fille qu'il ne veut pas être se manifeste chaque jour un peu plus...
Parallèlement, tous continuent à vouloir combattre les corrompus de ce monde. C'est alors que le mentor de la bande, Lip, le frère de Tom, leur propose une nouvelle opération Robin des Bois. Cette fois, pourtant, tout ne se passe pas comme prévu. Au sein du groupe, une trahison vient semer le doute et fissurer leur belle unité.
Les 5/5 réussiront-ils à surmonter cette épreuve ? Leur amitié survivra-t-elle à ces premières turbulences ?

MON AVIS : Après un premier tome très convaincant qui nous laissait sur une sorte de cliffhanger, c'est avec plaisir que j'ai commencé ma lecture. 

Dans le premier tome, nous faisions connaissance avec les jeunes personnages et leur personnalité et surtout leur particularité. Des liens se sont rapidement créés entre eux, au fil des missions commandos. Leur petit groupe très soudés pourrait pourtant être bien secoué dans ce second tome. Et surtout, il pourrait avoir a faire face à une trahison. L'occasion de voir si leur amitié est solide ou si elle va s'effondrer à la première difficulté rencontrer. 

Un second tome sous le signe du stress et des tourments. Le stress car un danger semble planer sur le groupe, menaçant de dévoiler leurs activités illégales. Et des tourments car chacun rencontre des difficultés personnels qui pourraient bien affecter leur relation avec les autres.

Chacun a sa place dans le récit et prend de l'importance. Les changement qui s’opèrent en eux et qui vont leur causer bien des tracas. Que ce soit John, avec l'arrivée de la puberté et des changements physiques qui vont avec, Titus qui se retrouve face à un dilemme et qui se faible par rapport à son frère, où encore Far qui vit chaque jours avec la menace d'un aller simple pour un mariage arrangé dans son pays.  Les épreuves qu'ils vont vivre dans ce second tome vont les faire grandir et peut-être les aider a enfin s'accepter tels qu'ils sont. 

On retrouve encore une fois l'écriture à quatre mains, toujours aussi efficace et addictive. La simplicité avec laquelle les auteures transmettent de belles valeurs aux adolescents comme l'amitié, la confiance en soi et vis-à-vis des autres, l'importance de la famille mais également la tolérance et le pardon. Bon, les héros flirtent toujours autant avec l'illégalité, mais cela apporte le piquant qui captive le lecteur. 

En conclusion, un second tome captivant et riche en rebondissement où il est intéressant de voir l'évolution de ces jeunes héros si singuliers !

Sur Amazon : Turbulences 

7 février 2018

Les chroniques de Zi T.1 : Phelan / Jean-François Chabas


Auteur : Jean-François Chabas
Nombre de page : 210
Edition : Nathan
Date de sortie : 11 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Au royaume des Mille Lacs, une sorcière enlève le bébé princier. Elle s'apprête à le dévorer, quand, soudain, l'enfant l'interpelle…
Bien des années après, dans un village, Phelan, un adolescent expert au maniement de l'épée, tombe amoureux fou de la farouche princesse Nara. Il lui a suffi de l'apercevoir, alors qu'elle venait visiter les Mille Lacs depuis son lointain royaume des Trois Vagues. Or le cheval de la princesse s'est emballé et l'a entraînée dans les Monts Jaunes, à la merci de l‘Ogre qui y règne… Personne n'est jamais ressorti vivant de ces montagnes.
Mais Phelan ne peut abandonner l'amour de sa vie. Il se met en route pour sauver la princesse, accompagné de son meilleur ami Turi, aux cheveux bleus, dont la force n'a d'égale que la susceptibilité. Avant même d'atteindre les Monts Jaunes, leur route est truffée d'obstacles et de rencontres plus inquiétantes les unes que les autres. Sans compter que, sur leur chemin, plane l'ombre d'une mystérieuse sorcière…

MON AVIS : J'aime beaucoup les épopées fantasy et là, la couverture et le résumé m'inspiraient bien. Hélas, la magie n'a absolument pas opérée et j'ai vécu ma première déception de 2018.

Dans la première partie, on suit une sorcière qui enlève des enfants pour les manger. Elle s'attaque au bébé royal et met en place tout un stratagème pour parvenir à ses fins. Je n'avais qu'une envie, que cette partie se finissent au plus vite. Je n'ai pas du tout accroché au style d'écriture et bizarrement, je l'ai trouvé assez glauque pour un livre destiné à un public plutôt jeune (à partir de 11 ans).

J'étais donc contente lorsque je suis passée dans la seconde partie, consacrée à Phelan un garçon qui rêve d'aventures. Justement, la princesse Nara du royaume des Trois Vagues à été enlevée par l'ogre des Monts Jaunes. Tombé amoureux de la jeune fille en croisant simplement son regard, Phelan écoute son cœur et se lance à sa recherche. Le début de la seconde partie s'annonçait donc plutôt bien mais cela c'est malheureusement rapidement gâté.

Le contraste avec la première partie, étrange et glauque, est énorme. Car pour le coup, la seconde partie est vraiment destiné à la jeunesse. Le style d'écriture est plus simple, un brin trop naïve. Mais ce n'est pas ça qui m'a le plus gêné. En fait, trop de choses différentes s'enchaînent en un cours laps de temps (et de page) avec parfois des choses qui frisent le grotesque. Mais surtout, beaucoup sont traitées de manières très superficielles ce qui donnent un récit manquant cruellement de profondeur.

Le personnage de Phelan est plus tête à claque que courageux. Maniant aussi bien la naïveté que les épées. Il a 16 ans mais dans sa façon d'agir, tout au long du récit je lui en ai donné 12 ! Du côté des personnages secondaires, aucun ne sort réellement du lot : un meilleur ami au cheveux bleus et à la force herculéenne mais qui passe pour un imbécile, un beau-père qui a vécut bien des batailles mais qui est rendu un peu ridicule, ... 

En conclusion, c'est un euphémisme de dire que je n'ai pas apprécié ma lecture. Ce n'est jamais facile d'écrire une critique négative mais malheureusement, parfois il faut le faire. Le seul point positif que je pourrais souligner, c'est la couverture très réussie qui donne envie. Une lecture destinée à partir de 11 ans, oui, mais à ne pas mettre dans toutes les mains. Certaines choses pourraient perturber les lecteurs les plus sensibles. Il plaira sans doute à certains mais il n'était clairement pas fait pour moi 

5 février 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? n°186

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

  

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?

  

Et vous, que lisez-vous ?


2 février 2018

L'étoile T.1 : La belle étoile / Cathy Cassidy


Auteure : Cathy Cassidy
Titre original : Dizzy
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 240
Editeur : Nathan
Date de sortie : 4 janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Dizzy avait 4 ans lorsque sa mère est partie vivre à Katmandou, la laissant seule avec son père. Elle ne l'a pas revue depuis, mais chaque année sa mère lui envoie une lettre ou un cadeau pour son anniversaire. Le jour de ses 12 ans, Dizzy attend donc le courrier avec impatience et reçoit... la visite d'une drôle de femme hippie : sa mère. La jeune fille est bouleversée, d'autant que sa mère lui propose de partir avec elle, faire la tournée des petits festivals de musique. Son père s'y oppose. Mais Dizzy grimpe tout de même avec quelques affaires dans le camion bariolé de sa mère, direction l'aventure au grand air...

MON AVIS : Quand j'ouvre un roman de Cathy Cassidy, je sais que même si c'est un roman jeunesse, je suis quasiment sûre que ce sera une lecture pleine de bons sentiments et toute douce. Et cette fois encore ce fut le cas.

Depuis ses 4 ans, Dizzy a pour seule contact avec sa mère, une carte d'anniversaire que cette dernière lui envoi depuis l'endroit où elle se trouve. Car elle a préférée reprendre sa liberté en abandonnant mari et fille pour partir au bout du monde. Malgré cela, Dizzy rêve qu'un jour sa mère soit de retour pour reprendre sa vie auprès de sa famille. Le jour de ses 12 ans, son rêve est sur le point de se réaliser. Mais Dizzy va vite s'apercevoir que sa mère n'a pas changée.

Derrière son côté jeunesse et doudou, Cathy Cassidy exploite une fois de plus un sujet plus sérieux. Une mère qui préfère sa liberté à l'éducation de sa fille. Jusqu'au jour où elle décide de venir la chercher pour l'emmener avec elle sur les routes. Dizzy d'abord enchantée par la réapparition de sa mère dans sa vie et le côté fun de la vie en plein air va vite s'apercevoir que sa mère est toujours aussi irresponsable et que les mensonges peuvent mettre en danger.

En étant adulte, on peut sans doute s'agacer de voir la naïveté de Dizzy vis-à-vis de sa mère, mais il ne faut pas oublier qu'elle n'a que 12 ans. D'ailleurs, cet été sur les routes et à travers les festivals va la faire mûrir à vitesse grand V. Heureusement qu'elle pourra compter sur certains membres de la communauté et les amitiés qu'elle va nouer. 

Comme dans "Rose Givrée", on a un roman plus dans l'émotion où le happy-end n'est pas forcément une évidence et où on frôle carrément le drame. Une façon tout en douceur de montrer aux enfants que tous n'est pas forcément rose et qu'il ne suffit pas de claquer des doigts pour résoudre certaines situations. Les enfants doivent pouvoir faire confiance à leurs parents, suivre l'exemple mais malheureusement dans certains cas, ils doivent faire face à l'irresponsabilité parental.

En conclusion, un roman touchant dans la veine de "Rose Givrée". Des personnages attachants que l'on retrouvera surement dans la suite, "L'étoile Rebelle", qui sera cette fois consacré à Mouse, le jeune garçon perturbé que Dizzy a pris sous aile !

Sur amazon : La belle étoile